Les Manchots Les Manchots

Le Manchot Adélie

Description

Manchot Adélie Le manchot Adélie est l'image d'Epinal du manchot: il est entièrement noir sur le dos, blanc sur le ventre, la tête est noire avec un anneau blanc autour de l'oeil. Son nom provient du prénom Adèle de la femme de l'explorateur français Dumont d'Urville. Il fait partie des manchots les mieux connus et étudiés (177 points de présence ont été répertoriés).
C'est l'un des rares manchots (avec le manchot empereur) dont la présence se limite à l'Antarctique et les eaux environnantes (limitée par le 'pack ice'). Du fait de sa petite taille et pour éviter une trop forte déperdition de sa chaleur, ses plumes sont plus longues que celles des autres espèces et elles recouvrent une grande partie du bec.
En dehors de la période de reproduction, ils sont en mer. Ils se reposent sur les icebergs et les glaces flottants dérivant au grès des courants marins. Ils viennent à terre pour préparer le nid, donner naissance et élever ses poussins.
Ils ont une espérance de vie estimée entre 10 et 20 ans.


Classification

Nom scientifique: Pygoscelis adeliae
Genre: Pygoscelis
Sous-espèces: Aucune
Nom anglais: Adelie Penguin
Autre nom français: Manchot d'Adélie
Autres dénominations: Pingüino de Adelia (espagnol)

Caractéristiques physiques

Plumage: La tête est noire avec un anneau blanc distinctif autour des yeux. Le dos et la face extérieure des ailes et de la queue sont noires. Le ventre et la face intérieure des ailes et de la queue sont blanches.
Les poussins sont recouverts d'un duvert noir et gris.

Couleur des yeux: Marron
Taille: 70 cm
Poids: Entre 3,7 et 6,0 kg
Longueur du bec: Environ 4 cm
Taille des ailes: Environ 19 cm

Lien vers des photos de cette espèce.

Répartition géographique

Lieux d'observation:
Population: Estimée à 15 millions : 2,5 millions de couples et 10 millions de jeunes
Statut de l'espèce: Stable même si le réchauffement provoquerait une diminution de la population dans certaines colonies de la Péninsule Antarctique.
1ère observation: En 1837, par l'expédition de Dumont D'Urville à bord des vaisseaux l'Astrolabe et la Zélée.

Comportement

Habitat: Sol rocheux à proximité de la mer sur le continent Antarctique et îles environnnantes. Les colonies peuvent accueillir de quelques centaines de couples à 280.000 couples au Cap Adare.
Reproduction: Les manchots Adélie se rassemblent en grandes colonies pour nidifier.
Le nid est constitué d'une cavité dans le sol entouré de petits cailloux. Ces petits cailloux sont choisis avec attention et ramenés au nid. Certains les volent sur les nids voisins. Les nids sont commencés par les mâles en début de saison puis terminés par le couple une fois formé.
En général, deux oeufs sont pondus, dans de rares cas, trois oeufs. Les oeufs sont couvés pendant 35 à 37 jours. Les poussins n'éclosent pas toujours en même temps. Le mâle et la femelle couvent et élèvent ensemble les poussins. Les poussins sont nourris par régurgitation de krill. Les poussins deviennent indépendants des parents vers l'âge de deux mois.

Prédateurs: Les phoques léopards sont le principal prédateur des adultes.
Les skuas s'attaquent aux oeufs et aux poussins.

Régime alimentaire: Principalement des crustacés Euphausidés et du krill (de petite taille). Quelques poissons et céphalopodes.

On a observé également plusieurs pingouins(sic) d'Adélie. La singularité de leur démarche et cet air de curiosité qu'ils affichent - la vue du navire éveille chez ces oiseaux le plus vif étonnement - amusent beaucoup mes compagnons. Leur démarche solennelle, leur air d'importance, leurs conciliabules accompagnés de petits cris effarouchés divertissent fort Marston.
Extrait de Au cœur de l'Antarctique. Vers le pôle Sud, 1908-1909. de Sir Ernest Shackleton (p. 37 - Phébus)

© 1995-2014 Manchots.com - Tous droits réservés.
Accueil - Plan du site - Imprimer -