Les Manchots Les Manchots

Le Manchot du Cap

Description

Manchot du cap - www.bourlingueurs.com Le manchot du Cap est l'une des 4 espèces du genre Spheniscus. Il se limite aux régions de l'Afrique du Sud et de la Namibie. C'est la première espèce de manchot à avoir été découverte par les européens. Il est assez bruyant, et certains comparent volontier son cri au braiement d'un âne. Sa population est constamment en déclin.

Classification

Nom scientifique: Spheniscus demersus
demersus signifie 'plonger'.

Genre: Spheniscus
Sous-espèces: Aucune
Noms anglais: African Penguin, Cape Penguin, Jackass Penguin, Black-footed Penguin, Spectacled penguin
Autre nom français: Manchot moyen, Manchot du cap de Bonne-Espérance
Autres dénominations: Pingüino de Cabo, Pingüino Africano (espagnol); Brilpikkewyn, Kapse pikkewyne (afrikaner); In-guza (langue indigène)

Caractéristiques physiques

Plumage: Dos noir. Ventre blanc avec une unique bande noire et quelques tâches noires. La tête est noire avec une bande blanche. Les pieds sont noirs. La partie sans plume sous les yeux devient rouge en cas de fortes températures.
Les jeunes sont initialement bleu-ardoise sur le dos, virant ensuite vers une couleur plus brune dans les deuxième et troisième années.

Couleur des yeux: Marron
Taille: 70 cm
Poids: Entre 2,4 et 4,0 kg
Longueur du bec: Environ 5,5 cm
Taille des ailes: Environ 18,5 cm

Répartition géographique

Lieux d'observation:
Population: Estimée à 180.000 adultes.
Aujourd'hui, il nidifie sur 24 îles et trois principaux sites sur le continent entre l'île Hollamsbird (Namibie) et l'île Bird et la baie Algoa Bay (Afrique du Sud).
Sous la pression humaine, sa population décroit en permanence ainsi que le nombre de sites de nidification. En 1910, on comptait 1.450.000 adultes en 1910 sur l'île Dassen. Dans les années 1970, la population était estimée à 222.000 adultes. 80% de la population actuelle est sur sept îles. Seule la population de la baie Algoa augmente.

Statut de l'espèce: Vulnérable(1)
La population décline rapidement pour plusieurs raisons:
- pollution: flaques de mazout, huile et pétrole
- diminution de son habitat par la pression humaine et industrielle
- ramassage de ses oeufs
- ramassage du guano perturbant les colonies de manchots et détruisant les sites habituels de nidification
- introduction de prédateurs
- surpêche

1ère observation: Vasco de Gama, qui rejoignit l'Inde en contournant l'Afrique en 1497-99, fut le premier à relater l'existence des manchots du Cap. On soupçonne que Bartolomeu Dias avait aperçu des manchots du Cap lors de son expédition en 1487-88 jusqu'au cap de Bonne Espérance.

Comportement

Habitat: Terriers
Reproduction: Le nid est fait dans un terrier pour se protéger des prédateurs et des fortes chaleurs. Deux oeufs sont pondus. Ils sont couvés pendant 38 jours aussi bien par le mâle que par la femelle. A l'éclosion, les poussins ont déjà du duvet. Les parents les nourrissent par régurgitation jusqu'à l'âge de deux mois.
Le manchot du Cap est considéré comme le manchot ayant la parade nuptiale la plus élaborée.

Prédateurs: Otaries du Cap, phoques et requins pour les adultes. Les goélands dominicains et les chats sauvages s'attaquent aux oeufs et aux poussins.
Régime alimentaire: Petits poissons tels que le pilchard, l'anchois, la sardine et le hareng.

Sources:
(1)BirdLife International & World Conservation Union - IUCN Red List


© 1995-2014 Manchots.com - Tous droits réservés.
Accueil - Plan du site - Imprimer -