Île Géorgie du Sud

Description

georgie-sud-situationDès 1786, les chasseurs de phoques arrivèrent sur l’île, rejoints ensuite par les chasseurs de baleine. L’île devint un important centre baleiner avec plusieurs stations dont Grytviken. Les baleiniers restèrent jusqu’en 1965.
La fameuse aventure de Shackleton commença et se termina bien ici. Lors de son expédition suivante, Shackleton mourut sur l’île et il y est enterré.
L’île fut occupée par les argentins lors de la guerre des Malouines. Aujourd’hui, la seule présence permanente est une petite garnison militaire britannique.

Géographie

Ile sub-antarctique (Sud de l’océan Atlantique)
Position: 53°30′ à 55°00’S – 35°30′ à 38°67’W
Superficie: 3755 km2
Point culminant: Mont Paget (2934 m)
Environnement: Terres recouvertes à 57% par les glaciers
Noms étrangers: South Georgia island (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Royaume-Uni (revendiqué par l’Argentine)
Découverte: Vu en 1675. Débarquement le 17 janvier 1775 par James Cook (navigateur britannique).
Moyen(s) d’accès: Bateau

Îles Shetland du Sud

Description

shetland-sud-situationCe groupe d’îles aux portes de la Péninsule Antarctique s’étend sur 540 km et c’est l’un des plus vastes dans la zone sub-antarctique.
Il comporte globalement quatre groupes d’îles avec onze principales îles:

  • îles Eléphant et Clarence
  • îles du Roi George et Nelson
  • îles Déception, Snow, Robert, Greenwich et Livingston
  • îles Smith et Low

Il y a de nombreuses autres petites îles, îlots et rochers. Certaines îles, telles que île de la Déception, sont d’origine volcanique et certains volcans sont encore actifs.
Ces îles furent découvertes en 1819 et les premiers chasseurs de phoques arrivérent dès 1820.
Aujourd’hui, de nombreuses bases scientifiques y ont été installées. La première date de 1943.
C’est une étape quasiment inévitable pour les touristes en route vers la Péninsule depuis Ushuaia.

Géographie

Iles sub-antarctiques (Sud de l’océan Atlantique)
Position: 61°00′ à 63°37’S – 53°50′ à 62°83’W
Superficie: entre 3687 et 4622 km2
Point culminant: 2105 m (Mont Foster, île Smith)
Environnement: Terres recouvertes à 80% par les glaciers
Noms étrangers: South Shetland islands (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Revendiquées par trois pays:

  • le Royaume-uni : British Antarctic Territory
  • le Chili : Territorio Antártico Chileno
  • l’Argentine : Antártida Argentina

Présence humaine: Quelques stations scientifiques
Découverte: En février 1819 par James Weddell (baleinier britannique), Edward Bransfield et William Smith (navigateurs britanniques)


Ile Eléphant

Cette île a une base scientifique brésilienne ouverte uniquement l’été: Engenheiro-Wiltgen.
Position: 61°13’S – 55°21’W
Point culminant: 1065 m
Noms étrangers: Elephant island (anglais)

Ile Clarence

Position: 61°09’S – 54°06’W
Point culminant: 1383 m
Découverte: En 1819 par William Smith et Edward Bransfield (navigateurs britanniques). Premier débarquement le 4 février 1820.

Ile du Roi George

Cette île héberge une dizaine de bases scientifiques:

  • Teniente Rodolfo Marsh (Chili)
  • Chang Chen (Chine)
  • Teniente Jubany (Argentine)
  • Artigas (Uruguay)
  • Commandant Ferraz (Brésil)
  • Henryk Arctowski (Pologne)
  • Bellingshausen (Russie)
  • King Sejong (Corée du Sud)

Position: 62°05’S à 62°20’S – 57°20’W à 58°50’W
Superficie: 1200 km2
Découverte: Le 19 février 1819 par William Smith et Edward Bransfield (navigateurs britanniques). Premier débarquement le 16 octobre 1819.
Origine du nom: En hommage au roi George III (Grande-Bretagne et Irlande)

Ile Nelson

Une base scientifique brésilienne Astronomo Cruls y est ouverte uniquement pendant l’été.
Position: 62°14’S – 59°W
Découverte: Le 19 février 1819 par William Smith et Edward Bransfield (navigateurs britanniques). Premier débarquement le 16 octobre 1819.

Ile Déception

Cette île se distingue par sa caldeira avec une étroite ouverture vers la mer (porte de Neptune).
Elle est d’origine volcanique d’où les sources chaudes, la faible présence de neige, la dominante noire et les éruptions volcaniques (les dernières remontent à 1967-70).
Une station baleinière fut active de 1912 à 1931. Aujourd’hui, il y a plusieurs bases scientifiques représentant le Chili, l’Argentine et le Royaume-Uni.
Position: 62°55’S – 60°40’W
Point culminant: 580 m
Découverte: En novembre 1820 par Nathaniel Palmer (navigateur américain)
Origine du nom: Aspect triste et sombre des côtes et rendant compte de la déception des navigateurs arrivant sur cette île.

Ile Snow

Position: 62°45’S – 61°20’W
Origine du nom: En hommage à W. Parker Snow (navigateur américain)

Ile Greenwich

Il y a deux bases scientifiques chiliennes Soberania et Capitan Arturo Prat.
Position: 62°30’S – 59°40’W
Origine du nom: Ville de Greenwich (Angleterre)

Ile Livingstone

Position: 62°30’S – 60°W à 60°40’W
Point culminant: Mont Palmer (1788 m)
Origine du nom: En hommage à David Livingstone (explorateur écossais en Afrique)

Ile Smith

Position: 63°S – 62°30’W
Point culminant: Mont Foster (2105 m)
Découverte: En 1821 par William Smith (navigateur britannique)
Origine du nom: En hommage à son découvreur.

Ile Low

Position: 63°15’S – 62°10’W
Origine du nom: Provient de l’anglais car c’est une île plate et sans relief.

Îles Sandwich du Sud

Description

sandwich-sud-situationCet archipel s’étend sur 390km et comporte onze petites îles d’origine volcanique (du nord au sud):

  • île Zavodovski
  • île Leskov
  • île Visokoi
  • îles Candlemas
  • île Vindication
  • île Saunders
  • île Montagu
  • île Bristol
  • île Bellingshausen
  • île Thule du Sud
  • îles Cook

Cet archipel fut découvert en 1775 mais le premier débarquement n’eu lieu qu’en 1818 par des chasseurs de phoques.

Géographie

Iles sub-antarctiques (Sud de l’océan Atlantique)
Position: 56°18′ à 59°47’S – 26°14’to 28°18’W
Superficie: Entre 310 et 420 km2
Point culminant: Mont Belinda sur l’île Montagu (1375m)
Environnement: Terres recouvertes à 80% par les glaciers
Noms étrangers: South Sandwich Islands (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Royaume-Uni (dépendant de l’île Géorgie du Sud). L’Argentine revendique ces îles : ‘Islas del Atlantico Sur’
Présence humaine: Aucune
Découverte: Huit îles du sud le 31 janvier 1775 par James Cook (navigateur britannique). Les trois autres îles le 22 décembre 1819 par Fabian von Bellinghausen (navigateur russe).
Origine du nom: Donné par James Cook en hommage à John Montagu de Sandwich (Premier lord de l’Amirauté).
Moyens d’accès: Bateau


Ile Leskov

Position: 56°40’S – 28°10’W
Découverte: Le 23 décembre 1819 par Fabian von Bellingshausen (navigateur russe).

Ile Visokoi

Position: 57°47’S – 27°12’W
Point culminant: 914 m
Découverte: Le 22 décembre 1819 par Fabian von Bellinghausen (navigateur russe).

Ile Candlemas

Position: 57°03’S 26°40’W
Découverte: Le 3 février 1775 par James Cook (navigateur britannique).

Ile Vindication

Découverte: Le 3 février 1775 par James Cook (navigateur britannique).

Ile Saunders

Un volcan y est encore en activité
Position: 57°47’S – 26°27’W
Point culminant: 805 m
Découverte: Le 2 février 1775 par James Cook (navigateur britannique).
Origine du nom: En hommage à sir Charles Saunders (amiral anglais).

Ile Montagu

Position: 58°25’S – 26°20’W
Superficie: 140 km2
Point culminant: Mont Belinda (1371m)
Découverte: Le 1er février 1775 par James Cook (navigateur britannique).

Ile Bristol

Position: 59°S – 26°30W
Découverte: Le 31 janvier 1775 par James Cook (navigateur britannique).
Origine du nom: En hommage au port britannique Bristol par John Biscoe (explorateur britannique)

Ile Bellingshausen

Découverte: Le 31 janvier 1775 par James Cook (navigateur britannique).
Origine du nom: En hommage au navigateur russe

Ile Cook

Position: 54°55’S – 70°25’W
Découverte: Le 31 janvier 1775 par James Cook (navigateur britannique).
Origine du nom: En hommage à son découvreur

Îles Orcades du Sud

Description

orcades-sud-situationCet archipel est constitué de quatre principales îles: Coronation, Signy, Powell, Laurie.
Une station scientifique y a été construite et il y a petite présence humaine depuis 1903.

Géographie

Iles sub-antarctiques (Sud de l’océan Atlantique)
Position: 60°30′ à 60°83’S – 44°15′ à 46°25°W
Superficie: 622 km2
Point culminant: Mont Nivea – île Coronation(1266 m)
Environnement: Terres recouvertes à 85% par les glaciers. Iles d’origine sédimentaire.
Noms étrangers: South Orkney Islands (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Royaume-Uni (British Antarctic Territory). Revendiqué par l’Argentine (Antartida Argentina)
Découverte: En février 1819 par James Weddell (navigateur britannique) puis en décembre 1821 par George Powell (baleinier britannique) et Nathaniel Palmer (baleinier américain).


Ile Coronation

Position: 60°40’S – 45°10W à 46°10’W
Superficie: 600 km2
Point culminant: 1245 m
Découverte: En février 1819 par James Weddell puis en décembre 1821 par George Powell (baleinier britannique) et Nathaniel Palmer (baleinier américain).
Origine du nom: En souvenir du couronnement du roi George III

Ile Signy

Cette île accueillit une station baleinière de 1920 à 1926.
Position: 60°43’S – 45°36’W

Ile Powell

Origine du nom: En hommage à George Powell (baleinier britannique) qui a reconnu cette île en 1821.

Ile Laurie

Position: 60°45’S – 44°35’W

Ile Larsen

Position: 68°30’S – 62°30’W
Superficie: 600 km2
Point culminant: 1245 m
Origine du nom: En hommage à Carl Anton Larsen (navigateur norvégien).

Ile Robertson

Origine du nom: en hommage à MacPherson Robertson (australien qui a financé les expéditions polaires de Mawson).

 

Île Bouvet / Bouvetøya

Description

bouvet-situationL’île Bouvet ne fait pas partie de l’Antarctique au sens strict du terme (elle n’est pas au sud de 60°S) mais elle présente un climat marin de type antarctique avec une température moyenne de -1°C.
L’île Bouvet est le sommet d’un volcan prenant naissance sur une dorsale océanique et émergeant de l’océan Atlantique. Il n’y a plus d’éruption mais il reste actif avec émission de gaz.
Cette île fut découverte en 1739 mais de nombreuses années passèrent avant de la retrouver. Elle est généralement cachée par le brouillard ou par les nuages.
Bordé de tous les côtés par des falaises, l’île est très difficile d’accès.
Les phoques y sont déclarés espèce protégée depuis 1935. En 1971, l’île est considérée comme une réserve naturelle apportant une protection totale à l’ensemble de la faune et de la flore (mousse, lichen).

Géographie

Ile sub-antarctique (sud de l’Océan Atlantique)
Position: 54°25’S – 3°21’E
Superficie: 49 km2
Point culminant: Mont Olavstoppen (780 m)
Environnement: Terres recouvertes à 93% par les glaciers
Noms étrangers: Bouvetøya (norvégien)

Manchots

Présence humaine

Pays: Norvège (depuis 1927/1928)
Présence humaine: Aucune
Découverte: Le 1er janvier 1739 par Jean-Baptiste Bouvet de Lozier (navigateur français)
Le premier débarquement fut effectué par des chasseurs de phoques en 1822.
Origine du nom: Nom du découvreur
Moyen d’accès: Uniquement par bateau

Îles du Prince Édouard et Marion

Description

prince-edouard-situationDeux groupes d’îles (île du Prince Édouard et île Marion), séparés de 22km, forment cette ensemble. Elles sont d’origine volcanique. Il n’y a qu’un seul sommet recouvert par un glacier.
La présence humaine se réduit à une station scientifique.

Géographie

Iles sub-antarctiques (sud de l’océan Indien)
Position: 46°36′ à 46°97’S – 37°35′ à 38°02’E
Superficie: 47 km2 pour l’île du Prince Édouard et 298 km2 pour l’île Marion
Point culminant: 722 m pour l’île du Prince Édouard et 1230m (pic State President Swart) pour l’île Marion
Noms étrangers: Prince Edward Island (anglais), Marion Island (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Afrique du Sud (depuis le 4 janvier 1948 pour l’île du Prince Édouard et depuis le 29 décembre 1947 pour l’île Marion)
Présence humaine: Aucune
Découverte: Aperçues en 1663 mais la découverte est attribuée à Marc-Joseph Marion-Dufresne (navigateur français) le 13 janvier 1772.
Premier débarquement en 1799 par des chasseurs de phoques.
Origine du nom:

  • île du Prince Édouard: en hommage au prince Édouard, duc de Kent (quatrième fils du roi George III). Marion-Dufresne l’avait initialement nommée île de la Caverne.
  • île Marion: en hommage à son découvreur par James Cook. Marion-Dufresne l’avait initialement nommée Espérance.

Archipel des Crozet

Description

crozet-situationL’archipel Crozet comporte cinq îles principales réparties en deux groupes séparés d’environ 100km:

  • Ouest: île aux Cochons, îlots des Apôtres, île des Pingouins
  • Est: île de la Possession, île de l’Est

Découvert en 1772 par Marion-Dufresne, c’est aujourd’hui un territoire français intégré aux TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises).
Une base scientifique permanente Alfred Faure a été construite en 1963.

Géographie

Iles sub-antarctiques (Sud de l’océan Indien)
Position: 45°57′ à 46°30’S – 50°20′ à 52°35’E
Superficie: Entre 325 et 500 km2
Point culminant: Pic Marion-Dufresne sur l’île de l’Est (1090m) ou Pic du Mascarin (934m)
Environnement: Pas de glacier. Origine volcanique.

Manchots

Présence humaine

Pays: France
Présence humaine: Une base scientifique
Découverte: Le 13 janvier 1772 par Marc-Joseph Marion Dufresne (navigateur français)
Origine du nom: Du nom du Second de l’expédition de Marion Dufresne


Ile aux Cochons

Position: 46°10’S – 50°09’E
Superficie: 66 km2
Point culminant: Mont Richard Foy (770 m)
Découverte: Le 13 janvier 1772 par Marc-Joseph Marion Dufresne (navigateur français)
Origine du nom: Initialement nommée Hog Island puis île Dauphine. Son nom actuel vient du fait que les navigateurs avaient déposé des cochons.

Ilots des Apôtres

Position: 45°58’S – 50°30′
Superficie: 4 km2
Point culminant: 289 m
Origine du nom: du fait du nombre d’îlots identique aux apôtres

Ile des Pingouins

Position: 46°28’S – 50°25’E
Superficie: 7 km2
Point culminant: 360 m
Découverte: Le 13 janvier 1772 par Marc-Joseph Marion Dufresne (navigateur français)
Origine du nom: Du fait de l’abondance de manchots.

Ile de la Possession

Superficie: 146 km2
Point culminant: Pic Mascarin (943 m)
Découverte: Le 13 janvier 1772 par Marc-Joseph Marion Dufresne (navigateur français)
Origine du nom: Initialement île de la Prise-de-Possession

Ile de l’Est

Position: 54°47’S – 64°15’W
Superficie: 115 km2
Point culminant: Pic Marion-Dufresne (1090 m)
Découverte: Le 13 janvier 1772 par Marc-Joseph Marion Dufresne (navigateur français)
Origine du nom: Initialement île Aride.

Îles Kerguelen

Description

kerguelen-situationLes îles Kerguelen sont constituées d’une île principale, appelée Grande Terre, et d’une multitude de petites îles et îlots.
Officiellement découvertes en 1772, les chasseurs de phoques y arrivèrent dès 1791.
Une station scientifique y a été établi en 1951 et elle est dorénavant occupée en permanence: Port-aux-Français.
Une station pour la chasse aux baleines et aux phoques fut établie pendant les années 1908-14, 1920-29 et 1951-56.
Un parc national y fut déclaré en 1924. Ces îles font aujourd’hui parti des TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises).

Géographie

Iles sub-antarctiques (Sud de l’océan Indien)
Position: 48°35′ à 49°44’S – 68°43′ à 70°35’E
Superficie: 7215 km2
Point culminant: Mont Ross (1960 m)
Environnement: Terres recouvertes à 10% par les glaciers

Manchots

Présence humaine

Pays: France (depuis le 13 février 1772) et intégré au TAAF en 1955
Découverte: Le 12 février 1772 par Yves de Kerguelen (navigateur français). Elles auraient été vues en 1410.
Origine du nom: En hommage de son découvreur par James Cook. Kerguelen avait initialement nommé cet archipel ‘îles de la Désolation’.

Îles Heard et McDonald

Description

heard-mcdonald-situationCet archipel se trouve à 500 kilomètres au sud-est des îles Kerguelen.
L’île principale d’origine volcanique est l’île Marion. L’île Shag est à 11km au nord et l’île McDonald est à 38km à l’ouest.
Inhabitée, l’île Heard a accueilli une station scientifique de 1947 à 1955.
Avec 5 espèces de manchots, ces îles présentent la plus grande diversité de manchots.
L’archipel fait parti du Patrimoine Mondial et Naturel de l’Unesco depuis 1997.

Géographie

Iles sub-antarctiques (sud de l’océan Indien)
Position: 52°58′ à 53°12’S – 73°15′ à 73°50’E pour l’île Heard. 53°03’S – 73°36’E pour l’île McDonald
Superficie: 385 km2 pour l’île Heard et 2,6 km2 pour l’île McDonald
Point culminant: 2745m (Mawson Peak) pour l’île Heard et 212m (Maxwell Hill) pour l’île McDonald
Environnement: Terres recouvertes à 80% par les glaciers sur l’île Heard. Pas de glacier sur l’île McDonald.
Noms étrangers: Heard and McDonald Islands (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Australie (depuis 1947)
Présence humaine: Aucune
Découverte: Ile Heard : le 25 novembre 1853 par John J. Heard (navigateur américain) à bord du Oriental
Ile McDonald : le 3 janvier 1854 par William McDonald (navigateur britannique) à bord du Samarang
Ces îles auraient été aperçues en 1833 (par l’explorateur et chasseur de baleines Peter Kemp qui décrivit avoir vu un bloc de glace trop gros pour être un iceberge) et 1848.
Origine du nom: Ile Heard : en hommage à son découvreur
Ile McDonald : en hommage à son découvreur

Île Amsterdam

Description

amsterdam-situationCette petite île est à 90km au nord de l’île Saint-Paul.
Découverte en 1522, le premier débarquement fut en 1696. Les chasseurs de phoques arrivérent en 1789. La base scientifique permanente Martin de Viviès a été mise en place en 1949.
Cette île fait aujourd’hui parti des TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises).

Géographie

Ile sub-antarctique (Sud de l’océan Indien)
Position: 37°52’S – 77°30’E
Superficie: 85 km2
Point culminant: Mont de la Dives (881 m)
Environnement: Pas de glacier.

Manchots

Présence humaine

Pays: France (depuis le 1er juillet 1843)
Découverte: Le 18 mars 1522 par Juan Sebastian Elcano (navigateur portugais sous bannière espagnole) de l’expédition organisée par Magellan. Reconnue le 16 juin 1633 par Anthony Van Diémen (navigateur hollandais).
Origine du nom: Par Van Diémen du nom de son navire Nieuw Amsterdam

Île Saint-Paul

Description

saint-paul-situationL’île Saint-Paul est une petite île volcanique dont le cratère s’est effondré. Elle se situe à 90km au sud de l’île Amsterdam. La végétation se réduit à des fougères et des hautes herbes. Il n’y a pas d’arbre. Des rats et des lapins ont été introduits par les hommes.
Les chasseurs de phoques arrivérent dès 1789. Des stations de pêches furent étables de 1891 à 1931. Les langoustes étaient nombreuses, jusqu’à 28.000 langoustes étaient pêchées par jour dans les années 1930.
Cette île fait aujourd’hui parti des TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises).

Géographie

Ile sub-antarctique (Sud de l’océan Indien)
Position: 38°43’S – 77°32’E
Superficie: 7 km2
Point culminant: Crête de la Novara (268 m)
Environnement: Pas de glacier.

Manchots

Présence humaine

Pays: France (depuis le 3 juillet 1843)
Présence humaine: Aucune
Découverte: En 1559 par Evert Gysberth (navigateur portugais). Premier débarquement en 1696 par Vlaming (navigateur hollandais).
Origine du nom: Par Gysberth du nom de son navire, Sao Paulo Amsterdam

Île Macquarie

Description

macquarie-situationL’île Macquarie est longue et étroite (environ 30km sur 5km). Deux groupes d’ilôts sont à proximité: îles Judge and Clerk à 16km au nord et îles Bishop and Clerk Islands à 29 km au sud.
Les manchots et les phoques furent exploités pour l’huile de 1888 à 1917.
En 1919, le gouvernement de Tasmanie décida d’arrêter l’exploitation des manchots et proclama l’île comme sanctuaire. L’île fait partie du Patrimoine Mondial et Naturel de l’Unesco depuis 1997.
La présence humaine est permanente depuis 1948 et se réduit à une base scientifique australienne. L’île appartient à l’Australie, elle est rattachée à l’Etat de Tasmanie.

Géographie

Ile sub-antarctique (Sud de l’océan Pacifique)
Position: 54°37’S – 158°58’E
Superficie: 128 km2
Point culminant: Mont Hamilton (433 m)
Environnement: Pas de glacier. Ile d’origine sédimentaire.

Manchots

Présence humaine

Pays: Australie
Découverte: Le 10 avril 1810 par Frederik Hasselborough (navigateur australien) à bord du Perseverance
Origine du nom: Nommée par Hasselborough en hommage au gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud (Australie) du début des années 1800.

Îles Auckland

Description

auckland-situationCe groupe d’îles est constitué d’une île principale (Auckland) et de plusieurs petits et îlots (Adams, Enderby, …). L’ensemble est d’origine volcanique. Il est situé à 400km au sud de l’île Stewart.
Aujourd’hui inhabitée, elle fut jadis connue des Maori et Moriori. Elle fut colonisée par des pasteurs, puis occupée par des chasseurs de phoques et ensuite par des scientifiques.

Géographie

Iles sub-antarctiques (Sud de l’océan Pacifique)
Position: 50°29′ à 50°59′ S – 165°52′ à 166°20’E
Superficie: 626 km2
Point culminant: Govern Peak (664 m sur l’île Auckland), mont Dick (705m sur l’île Adams)
Environnement: Pas de glacier.

Manchots

Présence humaine

Pays: Nouvelle-Zélande
Présence humaine: Aucune
Découverte: Le 18 août 1806 par Abraham Bristow (navigateur britannique) à bord du Ocean.
Origine du nom: En hommage à Lord Auckland.
île Adams: en hommage à John Adams (navigateur britannique).
île Enderby: en hommage aux armateurs Enderby qui organisérent des expéditions en Antartique dont celle dirigée par Abraham Bristow.

Île Campbell

Description

campbell-situationL’île Campbell est d’origine volcanique et compte quelques petites îles à proximité (Jacquemart, Dent, Bull Rock).
Une station scientifique (Beeman Base) y a été ouverte en 1941. Auparavant, la présence humaine était réduite à des pasteurs, des chasseurs de phoques et de baleines et du personnel scientifique. L’île connut une petite activité de pêche à la baleine de 1909 à 1914.
Les rats furente introduits au moment de leur découverte. Les chats arrivèrent avec des fermiers dans les années 1900. Pendant l’hiver 2001, une campagne d’éradication des rats a été lancée.

Géographie

Ile sub-antarctique (sur de l’océan Pacifique)
Position: 52°53’S – 169°10’E
Superficie: 113 km2
Point culminant: Mont Honey (567 m)
Environnement: Pas de glacier
Noms étrangers: Campbell island (anglais), Motu Ihupuku (maori)

Manchots

Présence humaine

Pays: Nouvelle-Zélande
Présence humaine: 10 habitants (densité de 0,1 hab/km2) dans le village de Perseverance Harbour
Découverte: En 1810 par Frederick Hasselborough (navigateur britannique)
Origine du nom: Il existe deux sources:

  • nom de l’un des officiers de l’explorateur Scott
  • membre de la Compagnie de la baie d’Hudson qui explora le Canada dans les années 1840

Îles Balleny

Description

balleny-situationCe groupe d’îles est situés à environ 250 km du continent Antarctique et il est traversé par le cercle polaire. Il forme une chaîne de 190km avec trois principales îles volcaniques (îles Young, Buckle et Sturge). C’est un territoire néo-zélandais faisant partie du ‘Ross Dependency’ sous l’égide du traité de l’Antarctique. Les quatre autres îles sont Row, Borradaile, Sabrina et Monolith. Ce groupe d’îles n’a jamais été habité.

Géographie

Iles sub-antarctiques (Sud de l’océan Pacifique)
Position: 66°15′ à 67°35’S : 162°30′ à 165°50’E
Superficie: 400 km2
Point culminant: Brown Peak (1524m sur l’île Sturge), volcan Freeman (1340m) sur l’île Young, 1238m sur l’île Buckle
Environnement: Terres recouvertes à 95% par les glaciers
Noms étrangers: Balleny Islands (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Nouvelle-Zélande
Présence humaine: Aucune
Découverte: Le 9 février 1839 par John Balleny.
Carles Wilke découvrit en 1839-40 une partie des côtes du continent Antarctique, on suppose qu’il explora également ces îles
Origine du nom: Du nom du découvreur.

Île Scott

Description

scott-situationL’île Scott est une petite île isolée d’origine volcanique située au nord du cap Adate (Antarctique). C’est un territoire néo-zélandais faisant partie du ‘Ross Dependency’ sous l’égide du traité de l’Antarctique. Cette île est inhabitable.

Géographie

Ile Antarctique
Position: 67°24’S – 179°55’W
Superficie: 0,4 km2
Point culminant: 64m (Haggits Pillar)
Environnement: Recouverte en majorité par les glaciers.
Noms étrangers: Scott island (anglais)

Manchots

Présence humaine

Pays: Nouvelle-Zélande
Découverte: Le 25 décembre 1902 par William Colbeck (navigateur britannique)
Origine du nom: En hommage à l’explorateur britannique Robert Falcon Scott dont Colbeck organisait une partie de la logistique.

Ile Pierre 1er

Description

pierre1-situationCette île est située à 450km des côtes de l’Antarctique dans la mer Bellingshausen.
Les côtes sont inhospitalières avec des pans de glace de plus de 40m de hauteur ou des falaises rendant ainsi difficiles tout débarquement. Il n’y a que trois sites de débarquement par bateau.
Le climat est extrême avec de forts vents, des températures très basses et de la neige. Pendant la majorité de l’année, l’île est entourée de banquise.
L’île a une forme typiquement volcanique avec un cratère d’un diamètre de 100m au sommet. La flore se limite à des mousses et des lichens. Parmi la faune: phoques crabiers, phoques léopards.

Géographie

Ile sub-antarctique (Sud de l’océan Pacifique)
Position: 68°50’S – 90°35’W
Superficie: 156 km2
Point culminant: Pic Lars Christensen (1640m)
Environnement: Terres recouvertes à 95% par les glaciers.
Noms étrangers: Peter I Island (anglais), Peter I Øy (norvégien)

Manchots

Présence humaine

Pays: Annexée lors du premier débarquement par l’expédition de Lars Christensen le 2 février 1929 et déclarée officiellement Norvégien en 1931.
Présence humaine: Blabla
Découverte: Le 21 janvier 1821 par Fabian von Bellinghsausen (navigateur russe)
Origine du nom: En l’hommage de Pierre 1er, tsar russe

« Dans la brume qui se déchire à 1 ou 2 milles de nous apparaît brusquement une énorme masse noire enveloppée de nuages: c’est l’île Pierre-1er, découverte par Bellinghsausen et que nous sommes les premiers à avoir revue depuis ce grand navigateur. »
Extrait de Le Pourquoi-pas? dans l’Antarctique de Jean-Baptiste Charcot (p.264 – Ed. Arthaud)